C´était une fois à la Majorelle

Si il y a un lieu incontournable à Marrakech, c’est le Jardin Majorelle. Lors de notre trek au Maroc dans les vallées du Toubkal, nous avons passé des bons moments, qu´on avait déjà programmé  pour visiter ce bel endroit..La Majorelle, une des perle de Marrakech!!

20171204_165058 - Cópia

A quelques pas de la médina, comme un oasis au cœur de la ville rouge, ce jardin botanique est une petite pépite. Un havre de paix, crée par le peintre français Jacques Majorelle et réhabilité après sa mort par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé.

Découvert en 1966 lors d’un séjour à Marrakech, ce n’est qu’en 1980 qu’ils rachètent le jardin à l’abandon depuis le décès du peintre en 1962. Destiné à être vendu et remplacé par un complexe hôtelier, ils sauvent le jardin de son triste sort et s’emploient à lui redonner vie tout en conservant les rêves du peintre qui consacra 40 ans de sa vie à ce dernier.

DSCN0162

 

C’est en 1922 que Jacques Majorelle achète une palmeraie au abords de Marrakech après être tombé amoureux de la ville quelques années plus tôt. En 1931, il fait construire, par l’architecte Paul Sinoir, une villa dans un mélange de style mauresque et Art Déco.

DSCN0170

En 1937, Jacques Majorelle introduit les couleurs primaires dans le domaine en peignant les bâtiments et décorations dans une dominante de bleu cobalt qu’on appelle aujourd’hui le « bleu Majorelle«  tant la teinte est subtile. Des couleurs fortes et lumineuses au milieu d’un écrin de verdure. Des nuances qui ont d’ailleurs beaucoup inspirées Yves Saint Laurent dont les cendres reposent en ces lieux qu’il aimait tant.

DSCN0167.JPG

Ouvert au public depuis 1947, le Jardin Majorelle est désormais la propriété de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. L’atelier du peintre, au rez-de-chaussée de la villa, a aujourd’hui été transformé en musée berbère issu des collections personnelles de Yves Saint Laurent et Pierre Bergé.

DSCN0181.JPG

Au delà de l’intéressante histoire du jardin, on a particulièrement apprécié cette promenade où la nature s’entremêle aux couleurs primaires qui donnent à ce lieu une personnalité unique. Ici, tout est pensé pour s’évader de la ville et se réfugier dans un cocon. L’endroit idéal pour se reposer, méditer ou écouter le bruit de l’eau et le chant des oiseaux. On s’imagine bien en train de lire un livre, tôt le matin ou tard le soir, à l’ombre de cette végétation apaisante.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s